Développement web Webdesign

En quoi consiste la maintenance d’un site WordPress

white and blue printer paper

WordPress est l’un des logiciels de création de site les plus utilisés au monde. Si vous faites partie des propriétaires de l’un des sites hébergés sur la plateforme, vous avez certainement déjà entendu parler de maintenance. Rien de plus normal, puisqu’un site requiert de l’entretien. C’est un élément extrêmement important pour son bon fonctionnement et pour sa durabilité. En quoi consiste la maintenance d’un site WordPress ?

Pourquoi faire la maintenance de votre site WordPress ?

En termes simples, la maintenance WordPress, c’est l’ensemble des modifications que l’on apporte au site hébergé après sa création. Son objectif peut alors être la correction des bugs, l’optimisation du système ou encore la mise à jour des divers composants de ce dernier.

Si le propriétaire du site retarde continuellement ou néglige la maintenance de son site WordPress, certaines conséquences évidentes peuvent en découler. Primo, un ralentissement significatif dans le temps de chargement des pages peut survenir. De plus, la sécurité du site risque d’être défaillante, pouvant ainsi permettre aux pirates informatiques d’accéder à votre compte et d’y apporter des modifications.

Lorsque les mesures adéquates sont prises, les divers problèmes de fonctionnement de votre site sont repérés et corrigés avant de créer des dommages graves. Cela garantit à votre site un bon fonctionnement dans le temps et lui permet d’être bien positionné sur les moteurs de recherche. Pour rappel, Google ne positionne pas de façon avantageuse un site s’il a un rendu mobile médiocre et qu’il présente à plusieurs reprises des « erreur 404 ». Par conséquent, il y a peu d’affluence et de trafic sur celui-ci.

Les types de maintenance WordPress

Divers types de maintenance peuvent régulièrement s’effectuer sur votre site WordPress, en fonction des besoins du site.

La maintenance préventive

Elle vise la prévention des divers problèmes susceptibles d’apparaître sur le site. Entre autres, il y a l’intrusion de virus, les bugs et les tentatives de hacking.

La maintenance corrective

Ce type de maintenance intervient dans le sens de corriger un problème auquel vous faites déjà face sur le site. Il peut s’agir d’une défaillance du site des suites d’une attaque par un virus d’un piratage et bien plus encore.

La maintenance évolutive

La maintenance évolutive aura pour fonction de faire évoluer le site selon les besoins qui pourraient survenir le long de son existence. Cela pourrait être l’addition d’une fonctionnalité telle que la newsletter ou un tout autre ajout au site.

Les étapes de la maintenance WordPress

Elle suit un certain nombre d’étapes.

Mise à jour de l’installation WordPress

Il est conseillé de toujours commencer la maintenance WordPress par la mise à jour de votre site. Sans quoi, vous êtes une cible potentielle pour les hackers. Ils sont généralement en quête de sites non mis à jour, afin d’en exploiter les failles. Ne ratez donc aucune occasion de mettre votre site à jour si de nouvelles versions sont disponibles.

Suppression des thèmes et des plugins inutilisés et obsolètes

Toutes les anciennes versions de plugins, inutilisés ou obsolètes, doivent être supprimées de votre compte. Ce type d’extension est inopportun pour le fonctionnement continu du site WordPress. Elles peuvent servir de passerelles aux pirates informatiques si vous ne les supprimez pas à temps.

Pour éviter cela, examinez fréquemment vos plugins et thèmes sur WordPress. Il suffit pour ce faire, de cliquer sur « afficher les détails » d’un plugin. La date de sa dernière mise à jour apparaîtra certainement. Servez-vous en pour supprimer autant de thèmes et de plugins inutiles et obsolètes datant d’un maximum de 6 mois. Les plugins les plus anciens sont encore plus dangereux pour votre site.

Modération des commentaires

À cette étape, vous devez procéder au nettoyage des commentaires de type spam et donner une réponse aux commentaires des internautes. Cela pourra agir positivement sur l’engagement et la portée de vos publications. Le faire quotidiennement ne serait qu’avantageux pour le site WordPress.

Vérification de tous les liens brisés

Servez-vous de Google Search Console ou de DeadLinkChecker pour repérer les problèmes se rapportant à vos liens. Faites-le aussi régulièrement que vous publiez sur les pages du site. Cela évitera les erreurs de chargement de ce dernier.

Optimisation de la base de données MySQL

Cette optimisation participe à la bonne gestion de votre site WordPress. Nettoyez donc régulièrement votre base de données. Le plugin WP-Optimize vous sera très utile dans ce sens.

Nettoyage de la bibliothèque de médias

Plusieurs images inutilisées encombrent inutilement votre bibliothèque. Servez-vous de Imagify ou de Media Cleaner pour les optimiser afin d’améliorer la vitesse du site. Sauvegardez cependant les données de votre site avant toute opération.

L’audit de vos anciens articles et de vos anciennes pages

Enfin, tâchez de ne surtout pas négliger de réaliser un audit des articles anciens et des anciennes pages. Il est conseillé à ce niveau de vous servir des liens existant entres vos articles rédigés pour optimiser le maillage interne du site. Vous avez aussi la possibilité de mettre à jour les dates de vos anciennes publications et de les partager sur les réseaux sociaux. Tout ceci permettra de booster votre référencement naturel par l’actualisation des données du site et d’améliorer votre visibilité.

À cet effet, vous pourrez utiliser un crawler à l’image de SreamingFrog pour vous faciliter l’opération.

C’est une démarche à effectuer sur une période de un an, si l’activité sur le site n’est pas négligeable. Dans le cas inverse, vous pouvez le faire dans un délai de deux ans au maximum.

Laisser un commentaire