Marketing Web Webdesign

7 façons d’améliorer le flux de paiement de votre e-commerce

Le processus de paiement du e-commerce est crucial pour générer des conversions. Ce n’est qu’après les efforts (et l’argent) que vous avez déployés pour développer des produits, de faire en sorte que leur expérience en vaille la peine, que vos clients achèvent le processus d’achat.

Cependant, si vos mesures de e-commerce montrent que vos visiteurs abandonnent leur panier à mi-chemin, ou pire, ne finalisent jamais leur achat, vous avez un problème fondamental à résoudre.

L’institut Baymard estime que sept personnes sur dix abandonnent leur panier à un moment donné. Ces statistiques peuvent sembler exagérées, mais si l’on considère que d’autres statistiques de Barilliance et SaleCycle fournissent des chiffres encore plus élevés, il est important de ne pas les minimiser.

Il existe toutefois une différence entre l’abandon de panier et l’abandon à la caisse. Dans le cas de l’abandon de panier, les visiteurs abandonnent leur panier à l’étape de la commande plutôt qu’à mi-chemin lors de la « navigation ». 

Néanmoins, vous laissez de l’argent sur la table lorsque les visiteurs abandonnent leur panier à tout moment du processus de vente. Comment remédier à cette situation et optimiser vos processus de paiement pour en faire un succès ? 

Eh bien, lisez la suite !

Dans cet article, nous allons explorer sept façons d’optimiser votre flux de paiement pour le e-commerce afin de vous rapprocher d’une augmentation des conversions. 

1. Simplifiez la procédure d’achat

Comme pour toute autre plateforme d’achat en ligne, l’expérience client est essentielle. Une partie importante de l’expérience client consiste à faire passer les visiteurs d’une étape d’achat à une autre sans distractions qui pourraient alimenter les doutes.

Assurez-vous que vos visiteurs suivent des étapes précises et directes lorsqu’ils effectuent un achat en ligne. 

Pour plus de clarté, voici à quoi ressemble une procédure d’achat simple :

Comme vous pouvez le constater, une procédure d’achat idéale suit un parcours linéaire, de la page du produit à la confirmation de la commande. Encombrer votre site de e-commerce avec des éléments inutiles ne fait que retarder le processus de commande et le rendre compliqué. 

Selon Baymard, vous risquez de perdre près d’un visiteur sur cinq en raison de l’abandon du panier si le flux de paiement est supérieur à 14 éléments. 

Voici donc ce qu’il faut faire :

  • Définissez les attentes en étant transparent et en faisant savoir à vos visiteurs ce qu’ils peuvent attendre au moment du passage à la caisse.
  • Montrez la progression en incorporant un outil visuel qui montre où les acheteurs en sont dans leur séquence d’achat.

Essayez d’obtenir un flux de paiement en moins de cinq étapes pour inciter les visiteurs à passer à la caisse.

Adidas bénéficie d’un processus de paiement simple, en quatre étapes seulement. 

Une fois que les visiteurs ont cliqué sur le bouton de paiement, ils sont dirigés vers la page suivante. En outre, les acheteurs remplissent leurs coordonnées d’expédition et de contact dans un seul formulaire, compilé en une seule page, afin de réduire le temps de chargement.

En apportant des modifications simples à la conception, comme celles-ci et d’autres encore, vous pourriez améliorer le flux de paiement du e-commerce et augmenter durablement les conversions. 

2. Améliorer la vitesse de chargement

Vous savez que les gens ont une capacité d’attention réduite ? Oui, c’est partout et sur internet également.

Selon une étude de Google sur les pages mobiles, une page dont la vitesse de chargement est de 1 à 3 secondes a une probabilité de taux de rebond de 32 %. Ajoutez deux secondes de plus pour arriver à cinq, et le taux passe à 90 % !

Qu’est-ce que cela vous dit ? Les pages Web rapides sont la norme, et deux secondes peuvent faire toute la différence dans vos taux de conversion en caisse.

Selon Amazon, chaque fois qu’une page met 100 millisecondes de plus à se charger, l’entreprise perd 1 % de ses revenus. Google tient également compte de la vitesse des sites dans le classement des résultats de recherche.

En outre, une vitesse de chargement optimisée est essentielle pour améliorer l’expérience d’achat de vos clients, puisque 80 % des utilisateurs ne reviendront jamais sur un site qui met plus de 3 secondes à se charger, selon une étude menée par HostingManual.

Voici quelques bonnes pratiques pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages :

Utiliser les réseaux de distribution de contenu (CDN)

Les CDN répartissent la charge de diffusion du contenu en utilisant un réseau de serveurs. L’objectif de ces derniers est de fournir aux utilisateurs un accès plus rapide et plus fiable à votre site en stockant des copies de votre site web dans plusieurs centres de données.

Compression et optimisation des images et des fichiers du site web

Les images améliorent l’esthétique de votre site Web et augmentent la qualité de votre contenu. Toutefois, les images de grande taille peuvent se charger lentement. Compressez et optimisez vos images sans perte de qualité visible, en utilisant des plugins comme Smush ou Optimole pour augmenter la vitesse de chargement des pages.

En outre, vous pouvez compresser l’ensemble de votre site Web avec Gzip pour réduire la vitesse de chargement de 70 %. Il est également important d’effectuer régulièrement des audits de compression sur votre site de commerce électronique afin de savoir quand une page Web dépasse 150 Ko. Cela permet de contrôler la vitesse de vos pages et de maintenir les taux de conversion.

3. Ne rendez pas l’enregistrement obligatoire

Les gens s’attendent à ce que leurs achats soient pratiques et ils préfèrent les parcours qui leur font gagner du temps et de l’énergie. Si vous obligez vos clients à s’inscrire inutilement, vous bloquez le processus de conversion dans son élan. En outre, 23 % des acheteurs abandonneront leur panier s’ils doivent créer un nouveau compte utilisateur.

Laissez les clients s’inscrire ou s’enregistrer via leurs réseaux sociaux. Grâce à un compte préexistant, les utilisateurs peuvent vérifier leur identité et recueillir des informations personnelles à partir de leurs profils sociaux. 

Avec les connexions aux médias sociaux, vous rendez l’expérience utilisateur fluide et augmentez vos chances de conversion du flux de paiement du e-commerce. Vous devez également éviter de forcer les clients à s’inscrire avant de pouvoir effectuer leur achat. Ne les gardez pas sur le site plus longtemps qu’ils ne le souhaiteraient.

Par ailleurs, ne demandez que les informations nécessaires, telles que l’adresse électronique et toute autre donnée dont vous avez besoin pour traiter la commande. Conseil de pro : vous devriez également nettoyer votre liste d’adresses électroniques, en utilisant des outils de vérification des adresses électroniques pour de meilleurs résultats.

4. Supprimez les frais supplémentaires à la sortie

Avant d’effectuer un achat, les clients veulent savoir ce qu’ils vont dépenser. Les frais supplémentaires diminuent la probabilité que le client finalise son achat. Indiquez les frais supplémentaires et le coût total sur la page du panier ou de la facturation.

La dernière chose à éviter, c’est que les clients abandonnent leur panier au moment du paiement à cause de frais imprévus. En affichant tous les coûts et frais dès le départ, vous augmentez la confiance des clients et réduisez les risques d’abandon de panier.

5. Envoyez des courriels d’abandon de la caisse

Un panier abandonné à la caisse ne signifie pas nécessairement que vous avez perdu cette affaire (enfin, ce n’est pas forcément le cas). C’est là que les e-mails d’abandon de panier (comme l’exemple ci-dessous) peuvent vous aider.

Vous pouvez envoyer un courrier similaire, mais pour des raisons de bonnes pratiques, assurez-vous de le faire :

Envoyez les e-mails d’abandon de panier dans une séquence : Ne bombardez pas les visiteurs avec plus de trois e-mails dans une séquence. Envoyez-leur le premier e-mail une heure après qu’ils aient abandonné leur panier et le second deux ou trois jours plus tard. S’ils ne passent pas à la caisse, vous pouvez envoyer le troisième e-mail dans trois à cinq jours. L’une des principales erreurs de l’email marketing est d’envoyer trop d’emails les uns après les autres. 

Utilisez la preuve sociale : Les témoignages de clients sont une autre approche pratique pour reconquérir les clients et améliorer le flux de paiement de votre commerce électronique. La preuve sociale joue un rôle important dans le processus de décision de 55 % des acheteurs, en les rassurant sur le fait qu’ils font un bon choix.

Proposez des remises : Parfois, vous devrez faire preuve de créativité pour convaincre les clients de revenir et de compléter leurs commandes en leur offrant des réductions, des cadeaux ou des coupons. Toutefois, n’en faites pas trop, car cela pourrait être contre-productif. Les acheteurs apprécient les bonnes affaires. En proposant des remises sur des articles déjà dans leur panier, vous les incitez à acheter.

Les e-mails d’abandon de caisse permettent également d’évaluer le retour des clients sur leur expérience sur votre site et sur le processus de commande. Les informations que vous recueillez grâce à ces e-mails peuvent vous aider à améliorer votre processus de paiement et à augmenter la conversion. 

6. Offrir des badges de confiance

L’une des principales raisons de l’abandon de la caisse est la crainte de la fraude par carte de crédit, du vol de données et des problèmes de confidentialité. On estime que 15 % des acheteurs abandonnent leur panier pour des raisons de sécurité. En outre, un tiers des acheteurs en ligne s’inquiètent de la fraude par carte de crédit et du vol de données.

Pour répondre à ces craintes, affichez des badges de confiance sur votre page de paiement afin que les clients aient confiance dans la qualité de la protection du système.

Voici quelques badges de confiance crédibles et largement reconnus que vous pouvez demander :

  • Visa : Cette marque est le processeur de paiement le plus reconnu du secteur, et les propriétaires de magasins de commerce électronique peuvent obtenir gratuitement un badge Verified by Visa sur leur site. 
  • PayPal : PayPal protège les comptes des commerçants contre la fraude, crypte les données et retient les paiements contestés jusqu’à leur résolution.
  • Better Business Bureau : Le BBB aide les clients à traiter leurs problèmes, résout les litiges et contrôle les pratiques commerciales. L’obtention d’un badge BBB augmente votre crédibilité.
  • Google Customer Reviews : En vous inscrivant à Google Customer Reviews, vos clients peuvent laisser des avis sur vos produits ou services. Vous obtenez le badge Google Customer Reviews lorsque vous répondez à des normes spécifiques pour vos avis, et les clients reconnaissent largement ce badge.

De même, si votre activité implique la vente de SaaS, vous pouvez inclure des badges Trustpilot et G2 pour assurer la crédibilité de la marque et rassurer les nouveaux visiteurs qui cherchent à acheter des produits SaaS. 

7. Inclure une fonction d’enregistrement automatique pour votre chariot

Il faut du temps pour parcourir le catalogue de produits d’un site et ajouter les produits souhaités au panier. Mettez en place une sauvegarde automatique en utilisant les adresses électroniques de vos clients, afin que ceux-ci puissent revenir immédiatement et compléter leurs achats.

Il est également essentiel que les clients saisissent des informations exactes. Ces données peuvent vous aider à maintenir une bonne communication avec eux, à améliorer leur expérience de votre service et à obtenir de futures conversions. Les messages d’erreur informent les clients lorsque les données sont mal saisies. Ainsi, ils ne manquent pas une étape.

Conclusion

Le processus et la page de paiement de votre boutique jouent un rôle clé dans le succès de votre activité de e-commerce. Les clients ont déjà manifesté leur intérêt pour votre entreprise et souhaitent effectuer un achat. Cependant, de nombreux clients n’achèvent jamais le processus, ce qui entraîne une perte de revenus.

Des coûts inattendus, des complications dans le processus et la lenteur des pages sont souvent les raisons pour lesquelles les clients abandonnent. 

Un processus de paiement optimisé augmente la probabilité d’une vente en ligne. 

Utilisez les conseils de cet article pour créer un processus de paiement hautement fonctionnel et axé sur la conversion, qui stimulera votre flux de paiement e-commerce.

Laisser un commentaire